Al Doura : un sénateur tente de briser l’omerta

Une fois n’est pas coutume, la classe politique prouve qu’elle a encore du ressort. Dernière preuve en date : l’intervention du sénateur de la Haute-Garonne Jean-Pierre Plancade (RDSE).

Lors de l’audition de Rémy Pflimlin, patron de France Télévisions nominé par Nicolas Sarkozy, le sénateur a abordé cette affaire qui a, selon ses propres termes, jeté le discrédit sur France 2. Pour mémoire, la chaîne avait diffusé un reportage présentant le meurtre par les soldats de Tsahal de l’enfant palestinien Mohammed Al Doura. Cet « événement » avait déchaîné la haine des islamistes, contribué à la Seconde Intifada et à l’assassinat de Daniel Pearl notamment.

Il s’avère que le reportage, filmé Talal Abu Rahma, caméraman palestinien de l’envoyé de France 2 en Israël Charles Enderlin, était une sordide mise en scène. Le conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine et homme d’affaires Philippe Karsenty avait, après enquête, désigné le reportage comme une « imposture médiatique », ce qui lui a valu d’être attaqué en diffamation par Arlette Chabot avant d’être relaxé.

Sans surprise, l’omerta médiatique a été totale sur les preuves bidonnage, qui, pourtant, on connu un certain retentissement à l’étranger, notamment en Allemagne. Une pétition en faveur de Charles Enderlin a même été lancée par le Nouvel Obs’. Seuls quelques blogs en ont parlé (notamment Causeur, qui a suivi l’affaire de très près).

Il y a dix jours, le sujet est entré dans le monde politique par la voix du sénateur Plancade… Malheureusement, la réponde de Rémy Pflimlin n’a rien eu de satisfaisant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s