Pape – Chypre – Baby-Loup – Cahuzac – Sarkozy

Franciscus P.P.

Élection du Pape François

Jorge Maria Bergoglio a marqué beaucoup de points dans les premiers jours de son pontificat, noyant les tentatives ratées de le faire passer pour un collabo de Videla. Sur Radio Notre-Dame, j’ai entendu de nombreux intervenants se réjouir de son opposition au « néolibéralisme ». Si critiquer la mafia péroniste qui règne sur l’Argentine avec les présidences Kirchner c’est être antilibéral, alors je dois être antilibéral moi aussi…

(Que l’on me pardonne de ne formuler que des remarques aussi superficielles. Il y a déjà tant à dire sur notre Pape, sur ce qu’il nous a dit dès son apparition place Saint-Pierre…)

« Sauvetage » de Chypre

Le cerveau des dirigeants politiques a parfois des cheminements obscurs. Les banques chypriotes sont à genoux depuis la restructuration de la dette grecque et l’on croit qu’en organisant une ruée sur les distributeurs de billets, le pays va pouvoir être redressé ? Un papier de l’Institute of International Finance sur la situation économique et financière de l’île permet de comprendre le joyeux bazar auquel nous sommes confrontés.

Affaire du voile dans la crèche Baby-Loup

Je ne comprends pas l’invocation du principe de laïcité dans la sphère privée : c’est évidemment une pente dangereuse dont j’apprécierais qu’on s’écarte, sinon on se retrouvera avec des recours contre les crucifix dans les écoles privées. Cela dit je ne comprends pas non plus la décision de la Cour de cassation : pourquoi un employeur privé ne pourrait-il pas imposer un certain degré de neutralité religieuse ou de conformisme vestimentaire dans son entreprise ?

Démission de Jérôme Cahuzac

Edwy Plenel a eu raison d’un des meilleurs ministres du gouvernement : deux raisons de s’en désoler. La droite est bien plus élégante à l’égard de Cahuzac que ne l’avaient été les socialistes lors de l’affaire Woerth-Bettencourt (pour mémoire, Éric Woerth et son épouse n’ont été reconnus coupables de… rien).

Motion de censure contre le gouvernement Ayrault

Copé est actif pour s’imposer comme leader de la droite. La motion de censure aura donné l’occasion à Borloo de se lâcher un peu contre le gouvernement, avec une vigueur peu commune, et de rassurer ceux qui, comme moi, comptent sur une alliance de bonne intelligence entre UMP et UDI pour renverser les socialistes lors des prochaines échéances électorales.

Mise en examen de Nicolas Sarkozy

Abus de faiblesse. Le juge Gentil n’aurait donc trouvé que ça pour inculper l’ancien Président ? Et sur la foi de témoignages émis par des personnages assez obscurs ? Bref, les commentateurs auraient dû s’en tenir là : le dossier de l’instruction résonne tant il semble vide et, comme le soulignait Luc Ferry sur Radio Classique, trouver une preuve matérielle à une telle accusation relève de la gageure. Mais les démonstrations parfois outrancières de fidélité sarkozyste montrent que la droite a un seul chef et qu’il pourrait bien revenir dans la bataille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s