Pape – Chypre – Baby-Loup – Cahuzac – Sarkozy

Franciscus P.P.

Élection du Pape François

Jorge Maria Bergoglio a marqué beaucoup de points dans les premiers jours de son pontificat, noyant les tentatives ratées de le faire passer pour un collabo de Videla. Sur Radio Notre-Dame, j’ai entendu de nombreux intervenants se réjouir de son opposition au « néolibéralisme ». Si critiquer la mafia péroniste qui règne sur l’Argentine avec les présidences Kirchner c’est être antilibéral, alors je dois être antilibéral moi aussi…

(Que l’on me pardonne de ne formuler que des remarques aussi superficielles. Il y a déjà tant à dire sur notre Pape, sur ce qu’il nous a dit dès son apparition place Saint-Pierre…)

« Sauvetage » de Chypre

Le cerveau des dirigeants politiques a parfois des cheminements obscurs. Les banques chypriotes sont à genoux depuis la restructuration de la dette grecque et l’on croit qu’en organisant une ruée sur les distributeurs de billets, le pays va pouvoir être redressé ? Un papier de l’Institute of International Finance sur la situation économique et financière de l’île permet de comprendre le joyeux bazar auquel nous sommes confrontés.

Affaire du voile dans la crèche Baby-Loup

Je ne comprends pas l’invocation du principe de laïcité dans la sphère privée : c’est évidemment une pente dangereuse dont j’apprécierais qu’on s’écarte, sinon on se retrouvera avec des recours contre les crucifix dans les écoles privées. Cela dit je ne comprends pas non plus la décision de la Cour de cassation : pourquoi un employeur privé ne pourrait-il pas imposer un certain degré de neutralité religieuse ou de conformisme vestimentaire dans son entreprise ?

Démission de Jérôme Cahuzac

Edwy Plenel a eu raison d’un des meilleurs ministres du gouvernement : deux raisons de s’en désoler. La droite est bien plus élégante à l’égard de Cahuzac que ne l’avaient été les socialistes lors de l’affaire Woerth-Bettencourt (pour mémoire, Éric Woerth et son épouse n’ont été reconnus coupables de… rien).

Motion de censure contre le gouvernement Ayrault

Copé est actif pour s’imposer comme leader de la droite. La motion de censure aura donné l’occasion à Borloo de se lâcher un peu contre le gouvernement, avec une vigueur peu commune, et de rassurer ceux qui, comme moi, comptent sur une alliance de bonne intelligence entre UMP et UDI pour renverser les socialistes lors des prochaines échéances électorales.

Mise en examen de Nicolas Sarkozy

Abus de faiblesse. Le juge Gentil n’aurait donc trouvé que ça pour inculper l’ancien Président ? Et sur la foi de témoignages émis par des personnages assez obscurs ? Bref, les commentateurs auraient dû s’en tenir là : le dossier de l’instruction résonne tant il semble vide et, comme le soulignait Luc Ferry sur Radio Classique, trouver une preuve matérielle à une telle accusation relève de la gageure. Mais les démonstrations parfois outrancières de fidélité sarkozyste montrent que la droite a un seul chef et qu’il pourrait bien revenir dans la bataille.

Renonciation de Benoît XVI

cq5dam.web.1280.1280

Le Pape a annoncé son intention de renoncer au pontificat le 28 février prochain.

Le cardinal Vingt-Trois, devant les participants d’Even réunis en la cathédrale Notre-Dame de Paris, a conclu son enseignement sur le baptême en nous demandant de rendre grâce à Dieu pour le pontificat de Benoît XVI et de prier pour les cardinaux qui devront élire, en mars, le 266ème pape de l’Église catholique.

Laïcs dans l’Église

Il y a un sujet dont j’ai souvent l’occasion de discuter avec mes amis, en particulier quand l’Église est secouée par divers scandales médiatiques : qu’ont à faire les laïcs catholiques dans tout ça ?

Bien souvent l’on arrive à la conclusion, frustrante, que rien dans l’Église ne peut se faire sans être décidé par des prêtres, ou au moins des personnes consacrées : le cœur organisationnel d’une paroisse, de la hiérarchie ecclésiale dans son ensemble, ce sont des prêtres, du curé au pape. Souvent cité est l’exemple de la Curie romaine, où tous les postes sont occupés par des cardinaux ou des évêques.

Cela dit, il ne faut pas dresser un tableau complètement caricatural de la situation. Des laïcs sont engagés dans l’Église et depuis bien longtemps : que sont les syndicats chrétiens, les associations d’entraide, d’éducation, de réflexion, de pastorale…? Sur Internet, la cathosphère est elle-même constituée de laïcs catholiques engagés, avides de débat et de porter sur eux une partie de la responsabilité de faire vivre notre Église — comment ne pas citer l’énergie qui habite les joyeux lurons de la Fraternité des Amis de Saint Médard ?

Peut-être tout cela est-il insuffisant. En effet, j’ai l’impression que quoi qu’il arrive, la remarque de départ demeure : les prêtres sont un peu « l’alpha et l’oméga », pour parler comme un profane, du mouvement de l’Église.

Lire la suite

Difficultés du réformisme

Article publié sur Antidoxe, sous le titre « Œillères ou mentonnières ? »

BSSP-Child-Labour-04

Quel est le point commun entre Sophie de Menthon, bouillante grande gueule sur RMC et Benoît XVI, pape de l’Église catholique ? Ils ont tous les deux des noms qui rappellent l’Ancien Régime, certes. Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, ils se sont également retrouvés dans une situation comparable lorsqu’ils se sont risqués à aborder des sujets éminemment polémiques.

En 2009, le pape a déclaré dans un avion qui le menait en Afrique que la distribution de préservatifs aggravait le problème de la pandémie de sida. En 2011, Madame de Menthon a affirmé que dans certains cas le travail des enfants n’était pas scandaleux (en ajoutant une bonne douzaine de guillemets). Évidemment, cette dernière n’est pas le chef d’une communauté de deux milliards de croyants, aussi n’a-t-elle pas eu à subir un lynchage médiatique pour « rupture délibérée avec la doxa du progrès ».

Lire la suite