En attendant, regardons Boris

Boris Johnson, le maire de Londres, est un phénomène bien connu dans son pays pour son humour un peu old school, son assurance d’ancien élève à Eton et Oxford, ainsi que pour sa phrase (dont l’authenticité n’est cependant pas vérifiée) : « If you vote for the Conservatives, your wife will get bigger breasts« .

Celui que les Anglais désignent maintenant par son seul prénom, Boris, raconte ici le « lively exchange of views » qu’il a eu avec une Londonienne qui lui reprochait de téléphoner tout en conduisant son vélo… Il parle aussi d’une interview qu’il a fait, d’un responsable serbe, à Belgrade, alors que la ville était bombardée par les forces de l’OTAN.

Publicités