L’histoire de l’art, de Duchamp à Pink Floyd

Être encore assez jeune permet d’avoir des petits frères et soeurs qui sont encore au collège et donc des taupes fiables dans le système éducatif français. Puisque les programmes changent avec rapidité d’une refondation de l’école à une autre, on n’est jamais trop au fait des dernières méthodes d’enseignement ou contenus utilisés dans les classes. Petit résumé de ma dernière trouvaille.

Suivant une réforme qui doit dater de l’ère Sarkozy, les collégiens sont interrogés à la fin de l’année, dans le cadre d’une épreuve orale, sur l’histoire de l’art, à partir d’une liste d’oeuvres vues en cours. Contrairement au bac de français qui a lieu en fin de 1ère, l’histoire de l’art n’est pas une discipline assurée par un professeur identifié mais une matière transversale impliquant les cours de musique, de français, d’arts plastiques et même de géographie (pour ne citer qu’eux). Cela explique le peu d’entrain des professeurs qui, dans le cas que j’ai pu observer, se sont contentés de distribuer des « fiches » mêlant explications et questionnaires que les élèves remplissent en classe, parfois sans aller au bout…

Lire la suite

Publicités